Demande de Renseignements :  06 02 35 81 41
Balade, randonnée montagne et raquette à neige Ariège

le dahu ariégeois

Courir sous de fortes chaleurs

Courir sous de fortes chaleurs

Courir par temps de canicule et de fortes chaleurs = danger !

Vous avez un objectif en vue : il est important de conserver son plan d’entraînement et de ne pas perdre une séance !
Prendre le risque d’effectuer un entrainement sous de fortes chaleurs, c’est mettre votre corps à rude épreuve.
C’est non productif.
Vous risquez de mettre plusieurs jours voir des semaines à récupérer de cette erreur. Votre niveau sportif sera diminué le jour de l’épreuve. 
Finalement votre objectif et votre préparation tombent à l’eau. 

Les conséquences de courir en période de fortes chaleurs

On parlera de chaleur à partir de 25°.
Les conséquences sont multiples.

L’insolation

Une exposition trop longue au soleil.
Les symptômes : déshydratation, fatigue, vertiges et maux de tête voir inconscience.
L’insolation peut aller jusqu’au décès.
Symptômes : température corporelle élevée, peau chaude et sèche, maux de tête, rougeurs, raideurs de la nuque…

La déshydratation

L’organisme est en manque d’eau. Quand vous avez la sensation de soif, il est déjà trop tard. Une déshydratation peut avoir de graves conséquences si elle n’est pas corrigée notamment pendant l’effort. Vous pouvez avoir une perte de connaissance ou même risquer un décès.
Symptômes : sensation de soif, maux de tête, crampes musculaires, peau sèche.

L’hyperthermie, ou coup de chaleur.

C’est une augmentation de la température du corps qui n’arrive pas à se refroidir par lui-même.
Les symptômes : déshydratation, fatigue, vertiges et maux de tête ou inconscience.
L’hyperthermie peut aller au décès.

Recommandations – courir sous de fortes chaleurs

  • Il vaut mieux reporter son entrainement ou l’adapter en salle climatisée.
  • Si vous désirez courir à l’extérieur, commencez par diminuer le volume d’entrainement avec un rythme plus modéré.
  • Choisissez les horaires les plus fraîches comme le matin ou en soirée. Attention, en période de canicule même le soir les températures restent encore importantes.
  • Courir dans des zones ombragées.
  • Adapter ses vêtements (casquettes, vêtements légers/respirant)
  • Prendre de l’eau et rajouter un peu de sel et de sucre.
  • Une bonne hydratation après l’effort.

Ne pas hésiter à mettre fin à son entrainement si vous sentez un des symptômes décrit ci-dessus.

Denis, le Coach